Investissement immobilier : quelles sont les différentes options ?

Investissement immobilier : quelles sont les différentes options ?

L’investissement immobilier fait référence à l’achat d’un bien immobilier non pas dans le but de l’habiter, mais comme un placement d’épargne permettant de percevoir des revenus. Pour cette raison, investir dans l’immobilier n’est pas sans risque. Il est important de bien étudier les conditions du marché et les différentes possibilités d’investissement pour éviter de perdre votre argent. Ce guide d’achat immobilier a pour but de vous familiariser avec le concept d’investissement dans l’immobilier et les différents investissements dont vous pouvez bénéficier, surtout si vous optez pour le placement locatif.

Pour quelle raison investir dans l’immobilier ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez vouloir investir dans l’immobilier.

Cela peut vous intéresser : Qu'est-ce qu'une contre visite et pourquoi la faire ?

  • Établir des biens tangibles et durables.
  • Financer un bien immobilier afin d’en faire votre logement principal plus tard grâce à des investissements locatifs.
  • Tenter de d’améliorer votre pouvoir d’achat en accumulant des revenus complémentaires.
  • Offrir un logement à un proche à un prix de location attractif (c’est désormais possible avec la loi Pinel). En savoir plus sur https://www.france-hydro.com.

Au fil des années, plusieurs règlements fiscaux (Pinel pour les investissements locatifs, Malraux pour les investissements immobiliers avec emplois passés, etc.) ont accompagné les candidats qui prévoient d’investir dans l’immobilier, quels que soient leurs objectifs. Par conséquent, aujourd’hui, il est très favorable de poursuivre dans cette voie. 

Les différentes options pour investir dans l’immobilier 

Pour investir dans l’immobilier, vous avez trois possibilités qui s’offrent à vous : 

Lire également : L'intérêt des devis travaux en ligne pour vos projets immobiliers

  • investissement dans l’immobilier locatif
  • investissement dans l’immobilier commercial
  • investissement dans l’immobilier à l’étranger

Investissement dans l’immobilier locatif : la meilleure option

L’investissement dans l’immobilier locatif est ce que les ménages optent souvent ces dernières années. 

  • Cette option vous met à l’abri des risques excessifs. Investir dans l’immobilier locatif, c’est en fait financer l’achat d’un bien immobilier (appartement ou maison)
  • Grâce aux loyers mensuels perçus par les locataires qui doivent rembourser les mensualités de l’emprunt.
  • Par le biais de la loi Pinel, le législateur soutient ce type d’investissement en accordant un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 21% du coût du bien pendant 12 ans, contre le loyer et le plafond de loyer.

Investir dans l’immobilier commercial

Avez-vous envisagé d’investir dans l’immobilier commercial ? Il s’agit d’un investissement original auquel les particuliers ne pensent pas forcément, pourtant il est très sûr et offre des rendements très intéressants. 

  • Ce marché, composé à 70% de bureaux tertiaires, génère des coûts d’exploitation inférieurs à l’investissement locatif
  • Il bénéficie d’une législation moins contraignante et d’une demande stable (taux de vacances entre 4 et 5%, bien inférieur à l’immobilier résidentiel).
  • Ajoutez à cela des rendements entre 4,5 et 8% en région parisienne et vous comprendrez qu’investir dans l’immobilier d’entreprise est une option à considérer sérieusement.

L’investissement à l’étranger

Et si vous investissez dans l’immobilier à l’étranger ?  Bien entendu, si vous investissez votre argent dans un autre pays, vous ne pourrez pas bénéficier des avantages fiscaux nationaux, mais vous pourrez profiter des avantages offerts par le gouvernement hôte.

  • À titre d’exemple : que dire de l’investissement immobilier au Portugal, où plus de 25 000 Français ont investi dans l’immobilier entre 2013 et 2016, principalement à Lisbonne ou en périphérie de la capitale.
  • Des prix de l’immobilier attractifs (3 000 € le mètre carré pour les immeubles anciens du centre-ville), des conditions de vie agréables, beaucoup moins chères qu’en France (jusqu’à 30 % moins cher),
  • Des conditions touristiques favorables à l’investissement locatif et une fiscalité attrayante (pas d’impôt sur le revenu pendant 10 ans pour les nouveaux résidents).
  • C’est plus que suffisant pour convaincre même les personnes les plus déterminées.