Qu’est-ce qu’une contre visite et pourquoi la faire ?

Qu’est-ce qu’une contre visite et pourquoi la faire ?

Vous êtes sur le point de conclure un achat pour un bien pour lequel vous aviez eu un véritable coup de cœur ? Ou peut-être que vous n’êtes toujours pas convaincu malgré la première visite sur les lieux ? Ne vous précipitez pas et surtout ne brûlez aucune étape. La contre visite est essentielle. Qu’est-ce que c’est et pourquoi faut-il la faire ? 

Une contre visite : qu’est-ce que c’est ?

Dans vos recherches pour une location ou l’achat d’un bien, il est très important de ne négliger aucune étape.  Une première visite s’impose, car il faut s’assurer que vous avez trouvé le bon logement. 

A découvrir également : Quelles sont les astuces à suivre pour reconnaître une bonne agence immobilière à Aix-en-Provence ?

Toutefois, avant de sceller définitivement l’achat du bien, tel que cela est annoncé sur ce site https://www.bh-immobilier.fr/, une deuxième visite s’avère essentielle.  Il s’agit de vérifier l’état des lieux : c’est la contre-visite. 

Quel est l’intérêt de faire une contre visite ?

Généralement, la première visite est toujours déstabilisante, surtout lorsque vous avez un coup de cœur pour le bien. L’euphorie ne vous permet pas de prendre du recul. C’est pourquoi il est recommandé d’organiser une contre-visite avant de finaliser l’achat de votre bien. 

Lire également : Comparateurs en investissement immobilier : que faut-il savoir ?

La contre-visite est la dernière étape avant la signature d’un compromis de vente. C’est donc l’occasion pour le futur acquéreur de vérifier, d’une part, si le bien est toujours conforme à la première impression et d’autre part de vérifier le bon fonctionnement de tous les équipements du logement de manière plus détaillée.

Cette seconde visite poursuit plusieurs objectifs. De nombreux éléments sont à vérifier durant cette contre-visite. Nous pouvons citer entre autres :

  • Les installations électriques, de chauffage, d’eau, la ventilation, les interrupteurs, les robinets
  • Les parties communes dans le cas d’une copropriété
  • L’état des menuiseries, sols, toiture, placards…
  • Les dépendances éventuelles (garage, cave, combles, abri de jardin…)

Il est important de vérifier l’intégralité des éléments cités ci-dessus avant de conclure la vente. La contre-visite est aussi l’occasion pour le futur acquéreur de mieux appréhender son voisinage immédiat. 

Il ne faut pas uniquement se focaliser sur l’intérieur du logement et délaisser l’environnement extérieur. Il est d’ailleurs recommandé de faire cette deuxième visite à une heure totalement différente de la première. 

Par exemple, si la première visite a été faite dans la journée, le mieux serait d’organiser la deuxième visite un soir afin de mieux percevoir l’ambiance du quartier. 

La contre-inspection est une étape essentielle dans un projet d’achat immobilier, car elle peut vous éviter bien des soucis après l’achat de votre bien. Il est important de se rappeler qu’une inspection approfondie doit être effectuée avant l’achat pour s’assurer qu’il n’y a pas de problèmes ou de risques cachés associés à la propriété.

Vous devez prendre le temps d’évaluer soigneusement tous les problèmes potentiels et vous assurer que toutes les réparations et rénovations nécessaires sont effectuées avant de conclure l’achat de votre propriété. 

Une contre-inspection réussie au préalable vous protégera de tous les coûts ou risques imprévus qui pourraient survenir lors de l’achat de votre propriété.